UA-30529965-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

SACD

 

Contactez-nous

Pôle Auteurs Utilisateurs
9 rue Ballu
75442 Paris cedex 09
01 40 23 44 55
spectaclevivant@sacd.fr

Horaires : 
9.30-17.30 du lundi au jeudi, 9.30-16.00 le vendredi.

 


Déjà jouée plus d'une vingtaine de fois. 

 

Premier casting.

 

Mon agent...

SACD

 

Contactez-nous

Pôle Auteurs Utilisateurs
9 rue Ballu
75442 Paris cedex 09
01 40 23 44 55
spectaclevivant@sacd.fr

Horaires : 
9.30-17.30 du lundi au jeudi, 9.30-16.00 le vendredi.


Mes incroyables rencontres ! Vous voulez que je vous les raconte ?

Alors cliquez sur les liens...  La rencontre la plus magique est celle que j'ai faite avec Vannick Le Poulain...

SERGE AVEDIKIAN

 

 Imaginez une place Parisienne très connue, imaginez un café planté dans un angles de cette place, imaginez la foule qui passe devant la vitrine. imaginez que vous avez rendez-vous ici, avec un comédien connu, talentueux, dont le parcours peut faire rêver tant d'artistes.

 

Eh bien, moi j'ai rendez-vous avec lui, j'ai rendez-vous avec Serge Avédikian, ce comédien que nous associons  "Au Pull-over Rouge" (Le Pull-over rouge est un film de Michel Drach sorti en 1979, d'après le roman éponyme de Gilles Perrault, sur l'affaire criminelle et la peine de mort de Christian Ranucci, exécuté en 1976.) Cet homme m'a fait l'honneur de préfacer "Claire, le malheur te va si bien" et je souhaitais le remercier de vive voix. Incroyable, comme les plus grands, les plus talentueux sont les plus abordables ! Il entre, il porte une veste et un chapeau en cuir. Je dois avoir le cœur qui bat très vite. J'étais  en avance d'un bon quart d'heure, ça tombe bien lui aussi de quelques minutes. Il se met dos au mur, pour que les passants ne viennent pas nous importuner. On prend des cafés que l'on boit sans y prêter garde. Il est en train de préparer un court métrage pour Cannes. Nous ne le savons pas encore, mais il obtiendra la palme d'or pour ce qu'il est en train de faire. Nous avons bavardé une heure, deux heures, je ne sais plus. Nous allons quitté le bar ensemble et comme nous prenons le même métro, je l'accompagne involontairement alors qu'il m'explique plus de détails de son projet. Il reste pour moi, l'homme qui m'a encouragé dans l'écriture scénaristique, et ces paroles restent figées sur ma mémoire comme un gage de ce qu'il est possible de faire. Merci à toi, Serge !

SERGE AVEDIKIAN

Vannick, une incroyable rencontre !  

En 1986, ou 1987, je travaillais dans le Nord, dans le Centre commercial de Noyelles-Godault, ville que nous connaissons tous aujourd'hui. Chaque samedi, j'avais l'habitude de rentrer chez Moi à St Étienne par le train...

 

Arrivée Gare du Nord, RER changement Torcy, puis TGV jusqu'à chez moi.  

En général, je n'étais jamais sûr de l'heure de mon TGV et parfois j'avais la bonne surprise de pouvoir partir avec un train d'avance. À l’époque, nous pouvions

 

SUITE 

 

 

Jo Salvi

Sandrine Mansel.

Pierre Blanchot.

 Autre Agent artistique...



Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?