MEDITERRANEE, COEURS MIGRANTS

PIECE DE THEATRE
UN HOMME ET UNE ADOLESCENTE

TRADUCTION ITALIENNE

 Giancarlo Giannotti

       Sur les conseils de son thérapeute, Dan, immigré de France, aquaphobe pratique la pêche. Il a acheté une petite cabane, en Italie, sur le bord de la Méditerranée. C'est là qu'il range son matériel, et se repose parfois. Il ne parvient pas à surmonter le souvenir de la mort de sœur jumelle Annick, noyée dans un étang lors d’une sortie en barque. 

Sa femme l’a quitté pour un migrant Malien.

Yara, une jeune migrante de quatorze ans,(âge entre 14 et 18 ans)​ qui a dû nager une partie de la nuit, après le retournement du bateau gonflable qui l’amenait d’Afrique, bouscule la porte de la cabane de pêche de Dan. L’arrivée de cette jeune femme le perturbe. Dan alterne entre la culpabilité et l’envie de dénoncer Yara aux autorités. Pourtant, la maturité de Yara l’impressionne. La jeune fille, malgré la fatigue et le sommeil, lui permet de poser un œil différent sur le monde d’où elle vient et de taire ses préjugés. Les deux jours et les deux nuits passées en mer, le face-à-face avec la tempête, la mort de beaucoup de ses compagnons de traversée, ont réveillé une conscience aiguë chez la jeune migrante. Grâce à elle, Dan apprend​ à surmonter l’angoisse liée à la mort d’Annick. Yara et Dan se découvrent mille raisons de se comprendre mais aussi de se détester. Toutefois, lorsque la séparation semble inéluctable et parmi les vraies questions qu’ils refusent de se poser, une d’entre elles, s’impose.

 

Y a-t-il assez de place dans le cœur de Dan pour y loger une mineure inconnue ?

Autorisation de jouer via la SACD 

Réf. SACD : 1584515

                Su consiglio del suo terapeuta, Dan, immigrato, dalla Francia, e con la fobia dell’acqua, pratica la pesca. Egli ha comperato un piccolo capanno, in Italia, su una riva del Mediterraneo, dove tiene i suoi attrezzi e talvolta si riposa. Egli non riesce a superare il trauma dal ricordo della morte della sorella gemella Annick, affogata in uno stagno durante una gita in barca.

                Sua moglie l’ha lasciato per un migrante del Mali.

                Yara, una giovane migrante di quattordici anni, (età tra i 14 e i 18 anni) che ha dovuto nuotare per una parte della notte, dopo il rovesciamento del gommone che l’ha portata dall’Africa a spingere alla porta del capanno da pesca di Dan. L’arrivo di questa ragazza lo turba. Dan alterna il senso di colpa alla voglia di denunciare Yara alle autorità. Ma la maturità di Yara l’impressiona. La ragazza, nonostante la fatica e il sonno, gli permette di dare uno sguardo al differente mondo ad cui lei viene senza farsi prendere dai propri pregiudizi. I due giorni e le due notti passati in mare, nella tempesta e di fronte alla morte di molti dei suoi compagni di traversata, hanno risvegliato in lei una coscienza  acuta. Grazie a lei, Dan riesce a superare l’angoscia legata alla morte di Annick. Dan e Yara scoprono d’avere mille ragioni di comprendersi, ma altrettante per detestarsi. Tuttavia la separazione sembra inevitabile, e tra le domande che loro si rifiutano di porsi, una s’impone.

C’è abbastanza spazio nel cuore di Dan, per alloggiarci una minorenne sconosciuta.

Je vous présente la douceur, je vous présente la poésie,

une fleur posée sur Terre, entre les mots, les images et la générosite, je vous présente Anna Samskaïa.  Claude